Densité bâtie à Paris, représentation 3D

Pour faire suite au précédent article traitant de la densité bâtie à Paris, je propose aujourd’hui un nouveau type de représentation faisant utilisation de la 3D de google earth. Ce type de représentation est inspiré du précédent travail de Bjørn Sandvik sur les cartes choroplèthes 3D.

Densité bâtie à Paris - représentation 3D

Densité bâtie à Paris - représentation 3D

Quelques éléments de méthodologie

Je ne reviendrai pas sur le calcul de densité, préalablement détaillé. Un export au format KML et une mise en forme des données afin de rendre compte de l’indicateur de densité comme hauteur de polygone (constituant la maille) est requis avant tout affichage.

Correction des hauteurs

Afin de rendre compte des différences de hauteur des polygones sans toutefois les exagérer à outrance, il convient de trouver un coefficient de correction en fonction de ce qui doit être représenté et du delta entre la valeur minimale et la valeur maximale de densité.

Discrétisation

Comme pour la représentation 2D, la méthode de discrétisation utilisée est celle des quintiles. Dans notre cas, choisir la même répartition permet de comparer plus aisément les deux types de représentation.

Densité bâtie aux abords du Champs de Mars - 3D

Densité bâtie aux abords du Champs de Mars - 3D

Eléments de sémiologie graphique

La définition des styles présente ici deux caractéristiques. D’abord, comme pour la carte plate, une couleur est associée à chaque quintile. En plus de cela, le rendu exploite les possibilités de google earth de modifier la valeur du canal alpha, permettant de gérer la transparence. Ainsi, plus la densité d’une maille est forte, plus sa couleur s’assombrit (sur une échelle du jaune au rouge) et plus elle est opaque afin de rendre davantage compte visuellement de son poids.

Les avantages d’une telle représentation?

Une double information visuelle

Alors que la représentation 2D indique visuellement la classe à laquelle une maille appartient, elle ne permet pas de comparer une maille à ses voisines. Ici, les différences de hauteur entre les mailles de même couleur permettent d’appréhender les différences, mêmes minimes, qui existent entre elles.

Densité bâtie à Paris - vue des bords de Seine (XIII)

Densité bâtie à Paris - vue des bords de Seine (XIII)

Balade dans la densité bâtie

Ce type de représentation offre la possibilité de naviguer au sein du paysage urbain. Dans la figure ci-dessus, nous apercevons au premier plan la Seine depuis le 13é. Puis vers l’Ouest, l’université Paris Diderot. La maille la plus haute contient la tour Montparnasse. Elle affiche une densité bâtie de 12,5.

Le fichier kml qui a permi d’effectuer les captures d’écrans présentes sur ce site est disponible sur simple demande.

Accéder à la représentation 2D

Carte de densité bâtie à Paris

Cette entrée a été publiée dans Blog. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.